Le fondateur de l'aïkido : O Sensei Morihei Ueshiba


Le fondateur de l'aïkido a étudié de nombreux arts martiaux

Aucun ne l'a vraiment satisfait…

Parallèlement il étudiait la philosophie, les religions, ce qui l'a amené dans sa pratique du budo à expérimenter dans des situation martiales ces principes philosophique.


L'aïkido, que nous pratiquons au dojo d'Albi, est un art martial original

C'est le seul art martial ou l'on retrouve des mouvements en forme de spirale semblables au cosmos, exemple parmi d'autres de l'intégration physique et martiale des principes philosophiques qu'il a étudié.

Ce que les pratiquants nomment souvent échauffement… ! Et qui en fait n'existe pas en aïkido, confusion courante du sport avec un art martial.

Ces exercices ont des origines énergétiques, elles sont destinées à développer le ki du pratiquant. On les retrouve d'ailleurs dans d'autres courants philosophiques comme le taoïsme d'origine chinoise.

Il y a aussi des exercices qui ont pour origine un des élèves de Maître Ueshiba auteur d'une méthode de santé qui avait pour but d'entretenir l'équilibre acide-basique : Maître Ueshiba voulant que ses pratiquants soient en bonne santé à intégré ces exercices dans la préparation à la pratique de l'aïkido. Aïkido 81 lien fondateur de l'aïkido


Avec le temps même au Japon pays ou est né l'aïkido ses héritiers directs pour des raisons mercantiles n'ont pas suivi la voie du fondateur.

Ce qui a provoqué le départ de nombreux grands maîtres d'aïkido élèves du fondateur,

qui ne voulaient pas voir leur discipline massacrée pour des raisons commerciales, citons au passage les experts japonais élèvent du fondateur étant à l'origine de l'aïkido français comme Abé, Nakazono, Tohei, etc. I Ses élèves en france : Elèves du fondateur Ueshiba